Je deviens passeur

 

 

JE DEVIENS PASSEUR

 

 

En 2005, j’ai fait une rencontre qui a été déterminante: Lumina, la propriétaire d’une boutique ésotérique à Mascouche. Un peu plus tard, en 2006, c’est avec elle que j’ai pu faire plusieurs expériences avec les énergies. Ensemble, nous recevions des gens qui se plaignaient de certaines douleurs.

 

Chaque fois, nous pouvions constater que des êtres chers de leur famille étaient accrochés à ces personnes. Je plaçais mes mains devant moi et je pouvais sentir que les âmes s’y déposaient et, à mesure qu’elles étaient identifiées, elles quittaient mes mains pour se rendre sur celles de Lumina. Nous n’avions plus ensuite qu’à les convaincre de s’en aller dans la Lumière.

 

Durant cette période c’était Lumina qui les amenait vers la Lumière. Mais, en février 2007, elle cessa ses activités et les âmes continuaient de venir se coller à moi… J’ai donc développé ma propre méthode pour les guider vers la Lumière en visualisant une colonne de lumière de couleur vert émeraude. C’est ce que je raconte dans mon livre Le Passeur d’âmes.

 

Au début je me contentais d’aider quelques âmes chaque jour, mais très vite les choses ont changé. Quelques semaines seulement après avoir commencé à travailler seul, j’ai constaté que, lorsque je me trouvais dans une foule, des centaines, voire des milliers d’âmes venaient se coller sur moi. Alors, chaque soir, je les guidais vers la Lumière en leur donnant les meilleurs conseils possibles.

 

À cette époque, j’ai fait la connaissance d’un groupe de personnes qui étaient elles aussi engagées dans un cheminement spirituel. Ces gens se réunissaient le vendredi soir pour assister à des canalisations et pour méditer. Je me suis joint à eux et ils sont devenus mes amis. Quelques-uns aidaient les âmes à retrouver leur chemin vers la Lumière, comme je le faisais moi-même, tous avaient des capacités médiumniques à divers degrés.

 

En 2008, ceux qui habitaient près de chez moi ont commencé à faire des activités avec moi. Nous avons visité plusieurs endroits près de Montréal et nous avons aidé des âmes à trouver la Lumière. Vous trouverez les détails de ces activités dans mon prochain livre, Le Retour des Anges déchus. Si certains sont retraités, la plupart sont un peu plus jeunes que moi et travaillent dans divers domaines : journaliers, opérateur de machineries lourdes, professionnels. Un jour, peut-être, ils accepteront que leurs photos soient ajoutées sur ce site, enfin je l’espère.